Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 22:00

OudjatLe Langage des Symboles

L’allégorie peut-être considérée comme une image, une peinture, une sculpture ou une évocation littéraire d’une idée abstraite considérée comme modèle.

L’emblème serait plutôt un attribut lié à un personnage, à une vertu, à un concept.REAA 1-copie-1

Le symbole est difficile à cerner et plus encore à expliquer d’autant que certains signes, mots, images, outils et objets relève du symbole.

L’étude du symbole nous renvoie au sens que chacun ou une communauté accorde de cette représentation dans une métaphore évidente et évocatrice dont il est une des formes du langage et par le même rassembleur.

En référence à notre voyage entre l’Occident et l’Orient, entre les Ténèbres est la Lumière, notre but est d’être sur le chemin qui va réunir notre dualité, pour accéder à une autre état de conscience pour ensuit retransmettre le message à ceux qui recherchent l’Origine de la Vie.

Chaque civilisation a utilisé le symbole pour faciliter une communication avec le monde des  représentations, sorte de création ésotérique destinée à fournir des images intuitives à notre conscience archetypal.

Le symbole permet d’une manière simple, intelligible et accessible à l’intelligence du cœur ou pour d’autre à l’âme, un retour à l’origine.

Le symbole traverse les Temps. Pour s’en  persuader il suffit d’étudier une Cathédrale,un site Égyptien ou Grec. Le symbole reste actuel car il est relié à l’essence même de  l’origine causale. La peinture, par exemple, est aussi symbole.

En ce sens le symbole est vaste et intemporel.

Seule la forme ou l’enveloppe autour du symbole évolue en fonction des époques mais le message  primordial est immuable.

"Le vécu des passages initiatiques, la participation aux rituels et l’étude des symboles ont pour but d’agir sur le Franc-maçon, de façon à induire une transformation de son être. Cette action se situe sur  deux  plans.  D’une  part,  les  symboles  le  font  réfléchir,  d’autre  part  ils  agissent  de  manière intuitive ou inconsciente.
L’objectif premier du travail maçonnique est donc le développement personnel, l’épanouissement moral de l’être. Son objectif collectif vient en second, car l’élévation des individus est la condition sine qua non du progrès de l’humanité.
La Franc-maçonnerie traditionnelle étant initiatique, elle est par essence morale et spirituelle, dans ses  fondements      et  dans    ses  buts.  L’initiation,    vécue   comme      un   processus    intérieur, est  un cheminement vers la réalisation de soi, vers l’unité de l’être."
[ http://www.masoniclib.com/images/701334493157.pdf 
Jean-François Rebiffé ]

Le langage des symboles, s'adresse donc aux sens, à l'esprit, à l'imagination, à la raison; lié à l'intuition, à un sens présumé sacré, c'est la voie de l’ésotérisme.

Conclusion :

Dans un de nos rituels, il est mentionné que "nous venons d’une Loge de Saint Jean". Les Francs-Maçons bornent leur année par les deux Jean:  le Baptiste et l’Evangéliste: ceci nous invite à dépasser les apparences et les préjugés par la méditation sur le mystère des Origines.

Partager cet article

Repost 0

commentaires