Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 23:00
Aigne_SCDF

Aigne_SCDF

Emblême du Suprême Conseil De France

La Franc-maçonnerie traditionnelle est composée de trois Grades INDISPENSABLES et SUFFISANTS: les grades 

1: d'Apprenti

2: de Compagnon

3: de Maître

    Pour ceux qui aspiraient à développer et approfondir des aspects négligés de ces trois Grades fondamentaux, des Francs-Maçons du 18° s. et suivants ont élaboré une progression complémentaire abordant des légendes qui, soit ne figuraient pas dans les grades principaux des "Loges Symboliques" (les 3 premiers Grades dits "Symboliques" ou "du métier" ou "Bleus"), soit y étaient évoqués partiellement.

    Ainsi prirent naissance les fameux "Grades Supérieurs", ce qualificatif ainsi que les numéros des degrés (allant de 4 à 33) doit être pris dans le sens quantitatif et ordinal.Ces Grades sont aussi appelés "Hauts-Grades", "Side Degrees", "Ordres de Sagesse", etc.

     Le Suprême Conseil de France (SCDF) créé en 1804, regroupe, dans ses 405 Ateliers, 9000 Frères (données 2015) issus, pour l'immense majorité, des Loges Symboliques de la Grande Loge de France.

 

VOIR:

 * Site du Suprême Conseil De France (2°SC du monde quant à sa création, en 1804): http://www.scdf.net/

Encyclopédie "en ligne": http://fr.wikipedia.org/wiki/Hauts_grades

    Chaque Rite possède son propre système de Hauts-Grades: le REAA avec ses 30 grades complémentaires, le RF avec ses 5 Ordres supérieurs, le RER et ses 5 degrés au-delà de la Maîtrise, les différents Rites Egyptiens (Memphis, Memphis-Misraïm et autres..) surpassant les autres Rites avec au moins 90 degrés complémentaires, .etc.

    Concernant le REAA, voici quelques-uns des Titres traditionnels des 30 Degrés formant ce que l'on appelle les Hauts-Grades ou Grades Supérieurs:

  Maître Secret 

  Maître Parfait 

(...)

   Maître Élu des Neuf

(...)

14° Grand Élu, Parfait et Sublime maçon ou Grand Élu de la Voûte Sacrée

(...)

33° Souverain Grand Inspecteur Général

Ces degrés de complément à la Maîtrise (3e D°) ont une histoire extrêmement complexe et tout le monde n'est pas d'accord pour estimer leur utilité: d'aucuns y voient un développement superflu de connaissances qui pourraient être développées dans ce troisième D° de base (Grade de Maître-Maçon); d'autres, farouches défenseurs, y voient l'occasion de progresser harmonieusement dans la Connaissance promise par la FM; les plus grandes préventions viennent probablement du danger d'avoir institué une échelle de degrés qui, mal assimilée, peut conduire à un sur-développement de l'ego: le mot "supérieur" ne valant que pour sa position ordinale, le FM est conscient que l'étude de ces degrés quelquefois appelés "sublimes" ne doit avoir pour résultat que l'amélioration de l'individu, tant par sa maîtrise que par son action auprès des ses Frères humains. La Connaissance, loin d'isoler l'Initié, doit le rapprocher de toute l'humanité.

Une question revient souvent: à quoi bon conserver ces titres pouvant apparaître pompeux, présomptueux...voire ridicules en notre XXI°siècle?: la réponse me semble simple: ces titres ont été donnés dans le contexte d'une certaine époque et la Tradition de la FM fait que la terminologie est conservée, de même que les légendes, afin de véhiculer, de symboliser un concept; en supprimant ces titulatures, l'essence du grade devient moins apparente; celà ne gêne en rien qu'un Frère "Grand Elu" pratique la totalité de ce grade...POURVU qu'il ne prenne pas réellement ces termes comme une réalité sociale ou psychologique propre à gonfler son "ego", mais seulement comme un outil ésotérique.Il en est de même pour les termes de "Chevalier " et autres "Grand-Maître"; il ne sert à rien, à mon sens, de vouloir substituer des termes  "démocratiques" à ces dénominations traditionnelles comme le font certains Ateliers du GODF (par exemple, avec le Rituel dit "de Blois"). Opérer ainsi revient à céder à la mode moderniste sans que le message soit mieux reçu.

 maj_juin_2016

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires